Home Psychologie C’est quoi le baby-blues chez les femmes ?
Psychologie

C’est quoi le baby-blues chez les femmes ?

Le baby-blues présente chez la femme plusieurs symptômes tout comme la mélancolie, la perte d’appétit, ne plus avoir envie de dormir, ne pas pouvoir se concentrer,… Mais ces symptômes varient d’une femme à une autre également.

Le baby-blues chez la femme se manifeste par des suite à l’accouchement, des crises de colère ou bien de larmes. Il devient impossible qu’elle contrôle ses émotions. Le baby-blues est une période transitoire chez la femme suite à l’accouchement, ce n’est pas une pathologie proprement dite.

Est-ce que quand ces symptômes apparaissent faut-il consulter ?
Oui bien évidemment, il est conseillé de consulter un médecin afin de bien comprendre les causes du baby-blues. Le cas peut s’aggraver en une dépression. 

Il faudrait chercher les raisons de sa mélancolie.

Le baby-blues est-il une pathologie ? 

Non comme déjà mentionné. Le baby-blues ce n’est qu’une étape finale d’une aventure qui est la grossesse. Le baby-blues marque le début d’une nouvelle étape, devenir mère.
La nouvelle maman devrait consacrer la majeure partie de son temps à son bébé sans rien attendre en retour. Une nouvelle vie commence et la nouvelle maman devrait apprendre à maîtriser comment réagir avec son bébé et apprendre « le mode d’emploi » de cet être tout petit. Il serait si la maman serait accompagnée de son entourage et son mari bien évidemment, comme ça, elle pourrait éviter les crises de moins en moins…

Quand s’inquiéter concernant le baby-blues ? 

On s’inquiète également quand la mélancolie et la tristesse dépassent deux semaines. Vous n’aurez plus envie de vous occuper de votre enfant ! Enfin, ça pourrait s’aggraver et aboutir à une dépression. Demandez alors de l’aide à vos proches pour faire les courses ou les tâches ménagères, ou encore promener votre petit enfant,… Vous aurez certainement besoin de vous reposer ! 

Vous pouvez allez à un centre médico-psychologique de votre commune pour voir un psychologue assez professionnel afin de bien assimiler ce qui se passe et ce qui vous arrive finalement, il pourrait vous aider amplement !

Bon à savoir ! 

Les papas peuvent eux aussi faire un baby-blues ! C’est surprenant ! La dépression postnatale paternelle existe vraiment et elle touche environ 5% des papas. Il faut voir un psychologue pour un réconfort également.

Les mamans qui ont fait un baby-blues postnatale risquent peu de faire un autre pour la deuxième naissance mais ce n’est pas impossible. Ce qui a changé c’est le fait que la maman est devenue habituée à la maternité et se sentir une maman avec toutes ses responsabilités.

Quelles sont les causes du baby-blues ?

Faire un baby-blues est dû à plusieurs facteurs :

Le changement hormonal suite à l’accouchement. La maman allaitante produit de nouvelles hormones pour stimuler la production du lait maternel.

Aussi, le fait de sentir un vide soudainement suite à l’accouchement peut favoriser l’apparition du baby-blues.
Si une femme suite à l’accouchement pense trop aux responsabilités, elle se sentirait également indécise et perturbée et anxieuse parfois. Elle a donc plus de responsabilités.
Il se peut aussi que vous vous sentiez fatiguée suite aux nombreuses visites à la clinique,… Ceci également pourrait vous épuiser !

L’absence de l’aide après l’accouchement peut vous rendre triste surtout quand votre entourage vous laisse agir seule, surtout si vous êtes une maman solo.

Visitez notre blog journal des femmes pour trouver plus d’informations concernant la psychologie de la femme.

Auteur

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le hautDéfiler vers le haut