Home Maman & bébé Education enfant : comment éduquer son enfant et quelles règles à suivre ?
Maman & bébé

Education enfant : comment éduquer son enfant et quelles règles à suivre ?

L’éducation d’un enfant peut s’avérer parfois difficile quand on ne sait pas que faire à chaque situation. C’est d’ailleurs pourquoi les rédacteurs du journal des femmes ont pensé à vous fournir les règles de base à suivre quand éduquer votre enfant !

Les règles de base pour bien éduquer votre enfant 

Première règle : Etre crédible ; faire ce que vous dites toujours

Si par exemple vous menacez votre enfant et vous lui dites s’il refait ceci encore une fois, il ira au lit, c’est qu’il ira au lit sans aucune autre chance à lui fournir, soyez crédible ! 

L’obéissance de cette façon à jeune âge est bien ! Tenez toujours votre parole !

Ne jamais dire quelque chose que vous ne ferez pas, il est préférable de ne rien dire que prendre des décisions rapides et que vous réaliserez jamais ou une partie ! 

Etre ferme c’est bien, de cette manière votre enfant ne prendra pas vos décisions à la légère. Ne pas surtout criez à votre enfant, soyez calme et prenez des décisions fermement.

Deuxième règle : soyez plus têtu que lui 

Même si votre enfant pleure, fait une crise de colère et se met à frapper à crier ou à bouder, surtout ne pas dire oui et laisser tomber votre décision.

L’entêtement d’un enfant est inversement proportionnel à l’entêtement des parents, surtout ne soyez pas fragiles face aux larmes de votre enfant surtout s’il s’agit de quelque chose qui n’est pas du tout pour son bon intérêt. Un parent est plus scient que son petit enfant et généralement sait où réside son confort et ses bénéfices.

L’entêtement d’un enfant et le refus d’obéir est inversement proportionnel à l’entêtement des parents ! Sachez qu’un enfant têtu devient de plus en plus têtu si un parent cède et change d’avis.

Si vous êtes un parent plus têtu, votre enfant comprendra que pleurer, faire une crise ou insister ne sert absolument à rien !

Troisième règle : si votre enfant fait de bons gestes félicitez-le alors !

 C’est essentiel d’encourager votre enfant s’il fait quelque chose de bien. Le soutenir et le féliciter toujours. Comme la critique constructive est bien parfois, féliciter c’est trop bien aussi.
Petite remarque : évitez les récompenses matérielles comme donner de l’argent au cas où votre enfant réussisse bien.

Votre enfant devrait aimer ce qu’il fait, avoir plaisir pour les études ou toute autre activité, il ne s’agit pas d’obligation.
Récompensez toujours le comportement de votre enfant même par des compliments !

Quatrième règle : offrir de l’amour à votre enfant 

Ecoutez votre enfant, donnez lui de l’amour, beaucoup d’amour même ! Il est essentiel de passer du temps avec son enfant de discuter avec lui, laissez-lui s’intéresser à vous. Montrez-lui que l’aimez et tout ce qu’il fait vous intéresse même s’il est jeune homme !

Câliner votre enfant est essentiel, vous pouvez faire ceci régulièrement ! Gâtez-le !

Cinquième règle : sanctionnez votre enfant s’il le faut 

Ne laissez pas votre enfant agir de manière impolie. Intervenez à chaque fois qu’il agisse de façon incorrecte et montrant de l’impolitesse (insulter une personne par exemple) et de la désobéissance !

Les sanctions pour ces gestes, s’avèrent nécessaires pour qu’il ne répète pas ces gestes.

Sixième règle : faites apprendre à votre enfant des valeurs

 Apprendre les bonnes valeurs à votre enfant est important : la bonne écoute, le courage, l’esprit positif, la politesse, la persévérance, le calme, la patience, la tolérance aussi la patience… Commentez la paresse, la jalousie, luttez contre l’égoïsme et la moquerie ! 

Septième règle : laissez votre enfant agir seul parfois 

Pour que votre enfant développe son autonomie et favoriser ainsi son indépendance et faire croître sa confiance en soi ; laissez-le agir seul dans certaines situations. 

A partir de l’âge de 5 ou 6 ans laissez-le faire ses tartines par exemple, coupez sa viande tout seul ! Ranger ses habits et s’habiller aussi seul, tout seul sans votre aide ! Parler au téléphone et répondre à l’interphone ! Ce sont des gestes simples mais qui comptent beaucoup pour le développement de votre enfant.

Laissez votre enfant se déplacer à pied et ne pas toujours le conduire où il veut … Il devient très dépendant de vous ! Laissez-le tromper, faire des erreurs, rater aussi et recommencer de nouveau !

Huitième règle : pas beaucoup d’interdiction 

N’interdisez pas trop de gestes et faits, être passif parfois c’est bien, ne pas interdire toute chose qui ne vous plait pas, peut-être que votre enfant trouve beaucoup de bonheur en allant faire un café avec ses amis et proches et aller à la compagne et vous qui craignez beaucoup de choses ! 

Sachez que si votre enfant crie, ça ne fait du mal à personne ! Ne l’interdisez pas même si le bruit vous dérange. Trop d’interdiction engendre la désobéissance également, car l’enfant n’acceptera pas votre discipline dans ce cas.

Cependant, interdire certains gestes c’est favorable comme par exemple lui demander d’arrêter de polluer, de frapper, de fumer, de trop regarder la télévision, d’insulter aussi,… (Pour ces situations, il devient très nocif pour les autres et il fait du mal à lui-même et même à l’environnement).

 

Neuvième règle : appliquez ces conseils depuis le jeune âge de votre enfant 

Ce n’est pas parce que votre enfant est encore petit c’est qu’il est possible de tout lui permettre, c’est une fausse idée. En plus, l’enfant, apprend très vite les règles.

Dixième règle : faites un petit contrat avec lui 

Certains parents ont essayé de faire un petit contrat avec leurs enfants et ça a marché, c’était efficace et c’est vraiment une bonne idée !

Préparer une liste de ce que votre enfant est permis de faire et mettre tout ce qui est à éviter, il s’agit d’un contrat moral. Et de cette manière votre enfant comprendra les règles de la maison, et même il va être plus discipliné ! 

Puis vous pouvez mettre des sanctions, si non respect des règles du contrat.

Si désobéissance alors privation de certaines libertés selon votre contrat à deux !

Le contrat peut être réévalué quotidiennement (chaque semaine même). C’est vraiment une bonne idée de cette manière votre enfant saura ses limites ! 

Enfin, toute l’équipe de rédaction souhaite que ces règles soient utiles pour vous étant nouvelle maman.
Ne soyez surtout pas parent hélicoptère ou maman poule ! Vous pouvez lire nos autres articles sur ce sujet, c’est vraiment très utile pour comprendre comment réagir face à différentes situations.

Auteur

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le hautDéfiler vers le haut